Laurin, Jacqueline

jlaurin
Region:
Laurin, Jacqueline

Profile Type: Performer
I Play: Soprano

Biography:

Originaire du Québec, Jacqueline Laurin est initiée à la musique dès son jeune âge par le piano d’abord, puis en participant à de nombreuses activités de chœurs. Après des études de chant, auprès de la mezzo-soprano Fernande Chiocchio, elle se rend en France pour y suivre un stage de deux ans au Centre National d'Insertion Professionnelle d'Art Lyrique de Marseille. Elle y perfectionnera sa technique auprès, entre autres, du phoniatre Benoît Amy-de-La-Bretèque et suivra également des cours et classes de maîtres de chanteurs de réputation internationale tels que : André Malabrera, Renato Capecchi, Luigi Alva.
En 1995, elle reçoit un Diplôme d’honneur au Concours International Maria Canals de Barcelone puis est doublement lauréate du Concours International d’Oratorio et de Lied de Clermont-Ferrand (Grands prix Gabriel Dussurget et Rita Streich). En 1996, elle remporte le prix de la mélodie au concours lyrique de Gascogne.
En tant que membre des choeurs du Grand Théâtre de Genève de 1997 à 2000, elle a participé, comme choriste et comme soliste, à plusieurs concerts et productions d’opéra, chantant sous la direction de grands chefs tels que Armin Jordan, Fabio Luisi, Kent Nagano, Pinchas Steinberg, Marc Minkowski.
Aujourd’hui elle se consacre essentiellement à la mélodie et à l'oratorio. Son répertoire s’étend de l’époque baroque à nos jours. Elle donne des récitals de lieder et mélodies en France et en Suisse, où elle est également régulièrement invitée comme soliste pour des concerts avec choeur et orchestre. Son CD consacré aux mélodies russes de Pauline Viardot, enregistré avec le pianiste Laurent Martin sous le label Ligia Digital, a reçu un accueil chaleureux du public et de la critique. Elle a également gravé les mélodies en français et en catalan de la pianiste-compositrice Blanche Selva que l'on peut entendre sur le disque "Chants de lumière". En novembre 2014 paraissait son tout dernier CD « Romances et sérénades de P.I. Tchaikovski ». En 2016, ce sont les mélodies d'un autre compositeur oublié, Charles Edouard Lefebvre (1843-1917), qu’elle fera découvrir au public.

Recent Activity

News

There are no news stories currently attached to this profile

Events

There are no events currently attached to this profile