Header - Sheet Music

Vitrine des compositeurs

David K. MacIntyre: Biographie

David K. MacIntyre
1952 -
Région: Colombie-Britannique

David K. MacIntyre

David MacIntyre est né en 1952 à Yorkton, en Saskatchewan. Il a étudié la composition musicale avec Murray Adaskin à l’Université de la Saskatchewan, et avec Rudolf Komorous à l’Université de Victoria. En 1979, il est devenu professeur à l’Université Simon Fraser, où il a été un cofondateur du programme de musique contemporaine à la School for the Contemporary Arts. Il vit actuellement à Vancouver, et il est professeur à l’Université Simon Fraser, où il enseigne la composition musicale et la collaboration artistique multidisciplinaire.

Il a composé dans les genres suivants : opéra, musique d’orchestre, musique de chambre, musique chorale, théâtre instrumental, performance pour sites spécifiques et musique pour la danse. Ses œuvres ont été exécutées au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie et en Australie.

Au nombre de ses opéras figurent The Architect (livret de Tom Cone), commandé et monté par le Vancouver Opera en 1994; Humulus the Mute (livret de Jean Anouilh), créé à l’Université de Victoria en 1979; et Refrains (composé en collaboration avec Jean-Pierre Perreault), créé à l’Université Simon Fraser en 1981.

Parmi ses œuvres chorales, citons Ave Maria (1994), commandée par l’Elektra Women’s Choir et présentée par plus de 400 chorales partout dans le monde; Addio (1994), commandée par le Vancouver Chamber Choir et créée à Tokyo, au Japon : In Flanders Fields (1999), créée par le Chor Leoni Men’s Choir; Communion (1996), opéra a cappella pour femmes, dont des extraits ont été présentés par Sound Circle of Colorado en 2000; et Alleluia (2003), pour chœur de femmes.

Ses œuvres pour formations instrumentales comprennent Home (1992) pour cor et orchestre à cordes, commandée par l’Orchestre de la radio de Radio-Canada; Gazebo (1991), écrite à l’intention du Purcell String Quartet; Intimate Letters (2001) pour trombone et petit ensemble, commandée par Standing Wave et le tromboniste Jeremy Berkman; et Berceuse in Memory of Murray Adaskin (2002) pour trio de piano, commandée par Ian Hampton.

Seul ou en collaboration avec des artistes du monde de la danse et du théâtre, David MacIntyre a créé des œuvres d’envergure interprétées en direct par des musiciens complètement intégrés dans leur présentation. Un grand nombre de ces œuvres ont été élaborées en fonction d’un site spécifique et explorent des questions touchant l’architecture, le rituel et la disposition inhabituelle des musiciens et du public. Parmi ces compositions, citons Sanctuary (1989) pour orchestre à cordes, chef d’orchestre et garçon soprano, créée par Vancouver New Music; The Highway 86 Event (1986) pour 50 danseurs, 8 saxophones et 2 batteurs (chorégraphie de Jean-Pierre Perreault), commandée par le World Festival pour EXPO 86; Piazza (1988) pour 24 danseurs et 10 saxophones (chorégraphie de Jean-Pierre Perreault), commandée par le First New York International Festival of the Arts; Squeeze (1998), un duo pour musicien et danseur (chorégraphie de Catherine Lubinsky), créée au Vancouver East Cultural Centre; et Songs of the New Vaudeville (1983) pour danseur, chanteur et musiciens (chorégraphie de Susan Osberg), créée au Dance Theatre Workshop, à New York.

David MacIntyre a composé des partitions pour musiciens (en direct) et danseurs, dont Sisyphus (1983) et Road Show (1985) en collaboraiton avec Karen Jamieson Dance Co.; Calliope (1982) avec Jean-Pierre Perreault et Le Groupe de la Place Royale; et Smudge (1990) avec Lola MacLaughlin et la clarinette basse Lori Freedman.

La musique de David MacIntyre a été présentée à New Music America (Montréal), à l’International Choral Symposium (Sydney), au Festival International de Nouvelle Danse, à INDE 90, au First New York International Festival of the Arts et au Festival de la Hollande. Il prépare actuellement Because of Love (2002), un cycle de mélodies pour soprano et baryton commandé par Festival Vancouver, et une œuvre de scène de 90 minutes présentant un cycle de mélodies intitulé Love in Public, d’après les quarante-quatre poèmes d’amour d’Elizabeth Barrett Browning, Sonnets from the Portuguese.

2003

Musiflots

Cliquez ici pour écouter toutes les œuvres de David K. MacIntyre