Header - Sheet Music

Vitrine des compositeurs

Robert Aitken: Biographie

Robert Aitken
1939 -
Région: Ontario

Robert Aitken

Robert Morris Aitken, flûtiste, compositeur et chef d’orchestre est né à Kentville, en Nouvelle-Écosse (Canada) le 28 août 1939. Il a obtenu un B.Mus. (1961) et un M. Mus. (composition, 1964) à l’Université de Toronto. Après avoir étudié la flûte avec Nicolas Fiore à Toronto (1955-1959), il a occupé le poste de flûte solo au Vancouver Symphony (le plus jeune instrumentiste solo de l’histoire de cet orchestre) tout en étudiant la composition avec Barbara Pentland à l’Université de la Colombie-Britannique. De 1960 à 1964, il a été deuxième flûtiste de l’Orchestre symphonique de Radio-Canada tout en étudiant la musique électronique avec Myron Shaeffer et la composition avec John Weinzweig à l’Université de Toronto. Il considère Marcel Moyse, avec qui il a étudié de façon intermittente au Vermont et en Europe pendant neuf ans, comme le professeur qui l’a marqué le plus. Il a cependant étudié également auprès de Jean-Pierre Rampal (Paris, Nice), de Severino Gazzeloni (Rome), d’André Jaunet (Zurich) et de Hubert Barwähser (Amsterdam) pendant un séjour qu’il a effectué en Europe (1964-1965) grâce à une bourse du Conseil des Arts du Canada.

En 1964, Robert Aitken a formé le Lyric Arts Trio avec la pianiste Marion Ross (son épouse) et la soprano Mary Morrison. Il a partagé le poste de flûte solo du Toronto Symphony de 1965 à 1970, mais il a renoncé à cette fonction pour se consacrer entièrement à l’interprétation en solo et à des récitals avec le trio ainsi qu’avec la claveciniste Greta Kraus. Il a remporté des prix au Concours international de flûte de Paris (1971) et au Concours international de flûte pour la musique contemporaine (1972) à Royan, en France.

En 1970, Robert Aitken a fondé et dirigé (jusqu’en 1972) la série de concerts «Music Today» au Shaw Festival, en Ontario, et, en 1971, il a fondé avec Norma Beecroft la série «New Music Concerts» dont il a été ensuite le directeur artistique. En 1977, il fut l’un des 12 instrumentistes invités par Pierre Boulez à présenter un récital en solo à l’IRCAM (Paris), où il a interprété des œuvres de Takemitsu, Morthensen, Fukushima, Globokar, Sigurbjörnsson, Y. Matsudaira, Holliger et ses propres compositions.

Aitken a enseigné à l’Université de Toronto (1960-1975) et à la Shawnigan Summer School of the Arts, en Colombie-Britannique (1972-1982), où il a fondé en 1981 «Music at Shawnigan», un festival de trois semaines consacré à l’étude de la musique de chambre de niveau avancé. De 1985 à 1989, il a dirigé le programme d’études musicales avancées à la Banff School of Fine Arts (Alberta). Il a donné des classes de maître dans de nombreux pays, dont Cuba, la France, l’Allemagne, la Hongrie, l’Islande, le Mexique, la Norvège, la Pologne, la Suède et les États-Unis. Depuis 1988, il est professeur à la Staatliche Hochschule für Musik à Freiburg, en Allemagne.

Robert Aitken mène également une carrière active de chef d’orchestre aux New Music Concerts (Toronto), ainsi qu’auprès de plusieurs orchestres au Canada et au Japon. En 1987, il a dirigé la création mondiale de Patria I de R. Murray Schafer à la Canadian Opera Company.

Comme flûtiste, il s’est attiré les éloges de la critique pour une incroyable variété de dynamiques et de timbres, et pour son phrasé exquis.

Robert Aitken a reçu de nombreux honneurs, dont l’Ordre du Canada, la Canada Music Citation, le Wm. Harold Moon Award, la Médaille de la musique canadienne, le Jean A. Chalmers National Music Award et la décoration de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (France).

Musiflots

Cliquez ici pour écouter toutes les œuvres de Robert Aitken