Header - Services

In Memoriam: Michael Colgrass (1932-2019)

In Memoriam: Michael Colgrass (1932-2019)

juillet 15, 2019
National

C’est avec tristesse que le Centre de musique canadienne joint sa voix à celles du milieu musical canadien et international, pour pleurer le compositeur agréé Michael Colgrass, décédé le 2 juillet 2019 à l’âge de 87 ans, qui a apporté une contribution inestimable à la musique, à l'éducation et à la performance.

Né à Brookfield en Illinois, Colgrass commence son parcours musical comme percussionniste avant d’étudier la composition auprès de Darius Milhaud, de Lukas Foss et de Ben Weber. En 1954, son diplôme de l’Université de l’Illinois en poche, il part à New York où il passera onze ans comme percussionniste et compositeur pigiste, collaborant notamment avec Dizzy Gillespie, l’Orchestre philharmonique de New York et l’American Ballet Theatre. En 1974, il déménage avec sa femme à Toronto, où il demeurera jusqu’à son décès.

Les compositions de Colgrass sont reconnues pour leur style inhabituel et original, une synthèse d’influences classiques et jazz. Ce processus s'est déroulé en parallèle avec l'intérêt commun des compositeurs de la musique Third Stream qui a émergée au début de la carrière de Colgrass. Surtout réputé pour ses partitions orchestrales et pour ensembles à vent (notamment des commandes des orchestres symphoniques de Toronto et de Boston et de l’Orchestre philharmonique de New York, en plus de nombreux autres ensembles nord-américains), il a cependant écrit dans presque tous les genres classiques. Ses œuvres se retrouvent sur une quinzaine d’enregistrements et lui ont valu de nombreux prix, dont le Pulitzer de musique en 1978, un Emmy, le premier prix du concours international pour ensembles à vent Barlow et Sudler, et l’édition 1988 du prix Jules-Léger de musique de chambre.

Souhaitant ardemment aider les autres à exploiter leur créativité, Colgrass aimait tout particulièrement animer des ateliers à l’intention des enfants et des musiciens en carrière. Il a notamment mis au point une méthode d’enseignement graphique de la notation et de la composition qu’ont adoptée les écoles de la Nouvelle-Écosse. Il a également animé un atelier de composition en groupe pour la Rockliffe Middle School de Toronto à l’intention de l’Esprit Orchestra, en plus de prononcer de nombreuses conférences sur l’interprétation et la créativité dans les collèges et universités de partout en Amérique du Nord.

La musique et le mentorat de Michael Colgrass ont eu une profonde influence sur le milieu musical canadien. Son absence se fera cruellement sentir, mais son legs musical perdurera grâce à de nombreux enregistrements et aux prestations passées et à venir de ses partitions, sans oublier ses mémoires et les écrits qu’il a rédigés sur la créativité et l’éducation.